Philosophie Trinci

Trinci accorde une grande attention à la qualité des matières premières, des procédés de torréfaction et aussi à tous les aspects qui concerne le monde du café et du chocolat. À la base de la philosophie Trinci, on retrouve des valeurs importantes comme la protection de la biodiversité et le soutien à l’agriculture des pays en voie de développement.

coltivazione e consumo caffè

Savoir-faire Artisanal et Innovation

L’expérience dans l’art de la torréfaction artisanale est la première valeur indispensable dans la philosophie de production Trinci.

Andrea a hérité la passion pour le monde du café de son père, qui a ouvert sa première boutique à Florence en 1939.

Son expérience commence ici. La tradition familière a été réinterprétée avec une particulière attention à l’innovation.

La recherche continue de la qualité, à partir de la matière première jusqu’ à la tasse de café, a poussé Trinci à faire coïncider le savoir-faire artisanal et la mise en œuvre des nouvelles technologies.

Tout cela a permis de répondre aux nouvelles exigences du marché.

caffe fair trade trinci torrefazione

Label Fair-Trade

Le Label Fair-Trade certifie l’engagement de la Maison Trinci dans la défense des droits, en particulier, dans les pays en développement où le café est cultivé et récolté.

Les produits du commerce équitable garantissent des meilleures conditions de travail et de vie aux agriculteurs marginalisés et leur permettent aussi d’investir dans l’amélioration et de la production et de la qualité de leurs produits.

presidio slow food trinci

Café Slow-food

Depuis 2004 Andrea Trinci coopère avec la fondation Slow Food pour la biodiversité onlus.

En particulier il travaille le café des Hautes Terres de Huehuetenango au Guatemala et le cacao de la Chontalpa au Mexique. Une partie du profit provenant de la vente des produits Slow-Food Trinci est donnée à la fondation.

En outre, en 2005, Trinci a été protagoniste d’un projet particulièrement ambitieux : la mise en œuvre d’une torréfaction artisanale à l’intérieur de la Maison d’arrêt “Lorusso e Cotugno”. La gestion de cette particulière torréfaction est confiée à la coopérative sociale “Pausa Café” et à un groupe de détenus, auxquels Andrea enseigne l’art de la torréfaction.